Back to top

Le Bogolan : le tissu ancestral qui recouvre nos housses :

Depuis quelques années déjà la mode s’africanise de plus en plus grâce à l’expansion à l’international du wax, du tissu kento et du pagne tissé. Aujourd’hui, nous allons vous présenter le BOGOLAN, le tissu ancestral malien. 

Ce tissu trend aux motifs tribaux couvre de réelles croyances et traditions. Il est aujourd’hui symbole de modernité et d’assimilationnisme culturel.

D’où vient-il ?

Tout droit venu du village de Bélédougou (est une région historique située au centre du Mali), le bogolan est un tissu initialement porté par les chasseurs bambaras afin de les protéger et guider leur route durant leur période de chasse.

Comment un simple tissu peut protéger une personne ?

C’est simplement grâce aux symboles manuscrits à la terre. Chaque symbole à une signification particulière avec des effets surnaturels protecteurs ; pour les jeunes mariée, épouses, jeunes filles et les chasseurs.

Comment cette étoffe si riche de symbolique est-elle fabriquée ?

Dans un premier temps, les tissus de coton sont filés ensemble à la main.

Des lignages allant généralement de 7 à 15 centimètres sont ensuite trempés 2 à 3 fois (séchage sur ligne) dans des décoctions faites à partir de feuilles d’arbres.

Ensuite vient le temps des dessins. Ils sont d’abord fait à la craie sur le tissu avant d’être recouvert d’argile mélangée. Un passage répétitif sur le motif est tracé avec un stylet métallique appelé « binyèni ».

Un processus éco responsable ?


Oui son processus est éco responsable, pour les tissus dit basique, dans les tons marrons. Cependant en ce qui concerne les tissus contenant la couleur blanche, la fabrication l’est beaucoup moins. Pourquoi ?

Tout simplement parce que le mélange qui donne ce blanc si éclatant est fait à partir d’eau de javel.

Post a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code